L’université de Rouen est une université multidisciplinaire répartie sur sept campus.

Elle accueille 26000 étudiants. Elle a anticipé sur la loi d’orientation de juillet 2013 pour affronter l’enjeu sociétal de la transition numérique, par ses investissements : généralisation du Wifi, construction d’un Datacenter, mais aussi par ses actions en matière de pédagogie innovante :

  • service de formation à distance, cellule TICE (Technologies de l’information et de la communication appliquées à l’enseignement)
  • espaces numériques de travail
  • plateformes d’autoformation
  • certification informatique
  • acquisition d’e-books et de bases de données documentaires
  • médiatisation des cours dans certaines disciplines.

Par ces choix, l'université de Rouen partage pleinement la philosophie qui anime le projet IDEFI-REMIS et en particulier dans les questions de Pédagogie de l'enseignement supérieur.

 

En septembre 2013, un vice-président en charge des questions numériques a été nommé. Il a engagé une dotation spécifique pour soutenir des projets de pédagogie innovants.

Ces projets sont bien entendus déclinés tout particulièrement au niveau de la Faculté Médecine- Pharmacie :

  • Par la constitution d’une pharmacie-école :

Cette pharmacie-école est équipée d’un micro d’ambiance et d’une caméra permettant de filmer et d’enregistrer les dialogues des étudiants en pharmacie, en situation face à un patient simulé, dans un environnement proche de la réalité officinale.

Les flux audio-video captés sont enregistrés et retransmis dans une salle de débriefing équipée d’un écran, pour suivre en direct la mise en situation. L’enseignant dispose d’un système permettant de contrôler la caméra pour mieux suivre les échanges. Un logiciel de « chapitrage » lui permet de marquer les points intéressants sur lesquels il souhaite revenir avec les étudiants lors de la séance de débriefing.

 

 

  • Par l’acquisition d’une table de dissection virtuelle qui fait appel à la pédagogie de simulation:

Cette table, équipée de modalités interactives utiles pour l’apprentissage initial, pour l’entretien, le développement et l’évaluation des connaissances dans l’anatomie du corps humain, a l’avantage d’être utilisable en permanence.


Il est prévu d’installer la table de dissection virtuelle dans la salle de dissection du laboratoire, qui comprend déjà 6 tables de dissection. L’outil numérique prendra ainsi toute sa place dans le panel des moyens d’enseignement et de perfectionnement en anatomie du corps humain.

Espace PrivéContact

Nous contacter